Hébergement internet, quel choix faire ?

Sad man holding pillow (Vic – hang_in_there – http://www.flickr.com/photos/59632563@N04/)

Créer un site internet c’est bien, mais comment faire pour que les gens y ait accès ? Au niveau de l’hébergement il y a, en gros trois choix possibles : un hébergement payant, un hébergement gratuit, héberger le site chez soi. Nous allons voir les avantages et inconvénient de chacun de ces choix.

Avant de s’intéresser de plus près à ces différentes solutions, il y a une question fondamentale que vous devez vous posez :

Quel genre de site est-ce que j’envisage d’héberger ?

En effet, en fonction du site que vous avez créé, une des solutions conviendra mieux qu’une autre.

Dans le cas d’un site perso qui ne contient que peu de page, et qui va parler de votre passion pour la pêche à la mouche en Laponie du nord, une solution gratuite serait plus appropriée, d’autant plus que les visiteurs ne seront pas présents en masse sur ce genre de site.

En revanche, si vous avez pour ambition de coder un site plus sérieux, une plateforme e-commerce, que vous allez régulièrement mettre votre site à jour, et qui propose des interactions avec les internautes, comme des forums, des chats ou autres…
Dans ce cas nous verrons ensemble qu’il vaut mieux se tourner vers une solution payante, mais sans non plus aller se ruiner

Hébergement Gratuit

Les avantages et inconvénients

L’avantage d’un hébergement gratuit, vous l’aurez compris, c’est justement le fait que c’est gratuit  On s’inscrit, et hop, le tour est joué. Aucune dépense à faire.
Seulement cette solution engendre certains inconvénients à ne pas oublier. Et oui, sinon ça serait trop beau

Le problème de maintenance

Contrairement aux hébergements payants, la qualité du service des hébergeurs gratuits n’est pas du tout la même.

En effet, les moyens ne sont pas les même en général, et donc votre site peut très bien rencontrer des problèmes du jour au lendemain. Le service technique des hébergeurs gratuits étant moins efficace que ses concurrents payants, vous risquez d’être souvent confrontés à ce problème

Le nom de domaine

Autre inconvénient si vous choisissez la solution gratuite, c’est le nom de domaine.
Le nom de domaine c’est l’adresse de votre site sur le web, celle que vos visiteurs devront taper dans leur navigateur.

Par exemple dans la barre d’adresse de mon navigateur, si je tape : www.google.fr, j’arrive directement sur la page d’accueil du moteur de recherche Google

Le nom de domaine est composé :

  • D’un nom de domaine : par exemple “google”
  • D’une extension : .fr, .com, .net etc…

Le problème avec les hébergeurs gratuits, c’est que votre nom de domaine aura une extension propre au site sur lequel vous êtes hébergé.

Par exemple, si je choisis d’appeler mon site de recettes de cuisines : lapechealamouche
Au lieu d’avoir une extension populaire du genre : www. lapechealamouche.com

Et bien mon adresse sera constituée d’un truc moins sympa comme :

www. lapechealamouche.votre-hebergeur.ok.st

Dans ce cas-là, il faudra acheter un nom de domaine
Car les noms de domaines les plus populaires du genre .com, .fr, .net, sont payants.
En revanche, si vous prenez un hébergement payant, la plupart des hébergeurs incluent un nom de domaine de ce type dans leurs packs d’hébergements

Les limites

Dernier inconvénient majeur des hébergements gratuits, est qu’ils sont limités en ressources.
D’une part en taille. Vous ne disposez que très peu d’espace disque par rapport aux hébergements payants.

Et puis il y a d’autres limites : base de données, pubs, etc…

Conclusion

L’hébergement gratuit peut être une solution si vous voulez mettre en ligne un petit site web.

Voici une petite liste des hébergeurs gratuits.

L’hébergement payant

L’hébergement gratuit c’est pratique, mais pour un site costaud qui ne cesse de grandir et d’accueillir des visiteurs chaque jour ce n’est pas le top.

En effet, si votre site est régulièrement mis à jour, qu’il commence à être connu, et que son importance ne cesse de grandir, je vous conseille alors d’avoir recours à l’hébergement payant

Contrairement à ce que l’on peut penser, les prix ne sont pas excessifs. Certains sites vont proposer ce service cher, mais d’autres pas.

Note : On fait remarquer qu’il existe des offres  dédiées a 10€ par mois (online.net ou kimsufi)

Les avantages et inconvénients

Par rapport aux hébergeurs gratuits, avec un hébergement payant, vous êtes moins limité en ressource :

  • L’espace-disque : Premier avantage, l’espace disque. Sur les hébergeurs gratuits que nous avons vus précédemment, l’espace disque offert, hormis chez Free, ne dépassait pas les 500 Mo. Avec un site payant vous bénéficiez de beaucoup plus d’espace disque.
  • Le nom de domaine : Dans la plupart des packs proposés par les hébergeurs payants, le nom de domaine est inclus, donc votre site peut bénéficier d’une extension .com, .net etc… .
  • Le service technique : Les hébergeurs payants possèdent en général un très bon service technique. Et donc, votre site est plus en sureté chez ce genre d’hébergeur.
    Et puis si vous avez une panne, vous pouvez même appeler et on vous dépanne  C’est plus rassurant si vous avez un site important à mettre en ligne

Héberger son site chez soi

Tout d’abord, si l’on est amené à choisir cette solution, c’est notamment pour les raisons suivantes :

Vous utilisez un programme spécifique demandant une machine dédiée et vous ne pouvez pas prendre un hébergement dédié à cause du prix.

Vous n’avez vraiment pas un euro à mettre dans un hébergement (ce n’est pas une bonne raison, vous verrez pourquoi !)

Vous désirez mettre en place un serveur qui vous permet de tester une application que vous placerez ensuite sur le vrai serveur.

Les avantages

L’avantage d’avoir son hébergement chez soi, c’est qu’au moins si il y a une panne, vous êtes sur place, vous pouvez régler le problème vous-même rapidement, et puis c’est votre serveur vous le connaissez.

Autre avantage, c’est vous qui décidez des ressources à installer sur votre serveur. Vous pouvez choisir vous-même votre espace disque.

Si votre site grandit, vous pouvez rajouter quelques Giga supplémentaires et le tour est joué. Ce n’est pas comme si vous preniez un hébergement payant, où l’espace disque vous est limité

Inconvénients

L’un des plus gros inconvénients est la bande passante. A votre domicile bien souvent vous disposez d’une box, et donc la bande passante risque d’être très faible.

Votre serveur mettra donc beaucoup plus de temps à délivrer ses informations que si vous preniez un hébergement sur le net.

Même avec une box fibre, il ne faut pas oublier que c’est le débit montant qui va jouer sur le serveur et non pas le débit descendant (principale argument de vente des FAI). Ce dernier est en général très limité par les FAI, votre site a de forte chance d’être lent.

Pour que votre site web puisse être accessible à tout moment, il faut que votre serveur soit connecté 24h sur 24.
Et ceci est assez difficile lorsque l’on est à domicile. En général on ne dispose pas du matériel nécessaire.

Donc il faut un serveur (et non de préférence pas votre ordinateur personnel, mais une autre machine).

De plus il nous faudra une IP fixe, ce que la plupart des opérateur fournisse sur option payante. Il existe des solution logiciel qui permettent de mettre à jour un nom de domaine par rapport à une machine (je pense aux solution dynDNS et autre). Ce qui permet de simuler une IP fixe.

Dernier point et pas le moindre, la sécurité. En effet si vous laisser un serveur tourner 24h/24 chez vous, il va falloir penser a la sécurité et installer des mesures de protection sur la machine. Je rappel qu’un ordinateur connecté sur internet voit ses ports scannés toutes les 10 minutes, donc si vous vous lancer dans l’hébergement maison attendez vous a devoir vous lancer aussi dans les problématique de sécurisation d’un réseau.

En espérant avoir pu vous aider et à bientôt sur la toile !